Dans quelle ville investir ?

Laury Rambla 23 octobre 2014 2
Dans quelle ville investir ?

Pourquoi chercher des complications ? Faites des choses simples et faciles. Investissez dans la proximité, c’est à dire dans votre ville ou la plus proche de chez vous bien sur!

Pourquoi ? Parce que vous maitrisez le secteur et la zone. Vous pouvez aussi en cas de pépin, intervenir très rapidement. Le choix de la ville n’est pas un critère si déterminant pour la réussite de votre investissement, mais miser plutôt sur une stratégie gagnante ; le bon emplacement.

Perso : J’ai mangé des milliers de km pendant 8 ans de propriétaire bailleur, 120km aller/retour et celà jusqu’à 5 fois par semaine. J’effectuais moi même mes travaux de rénovation et je devais aller encaisser et relancer en présentiel mes locataires. Souvent le téléphone ne permet pas de régler les problèmes urgents et votre présence est donc requise sur place.

Quelques critères

En fonction de vos objectifs, qu’il s’agisse de l’achat de votre résidence principale ou d’un investissement locatif, pensez à long terme, donc au lieu de vie. La ville, le quartier, doit vous convenir pour les années à venir donc placer votre regard en tant qu’utilisateur, mettez vous à la place de votre type de locataire cible :

  • étudiant,
  • familial,
  • saisonnier…

 Regarder ce qui peut les intéresser.

Le type de quartier :

  • populaire,
  • résidentiel,
  • huppé,
  • historique,
  • affaire,
  • centre ville…

 Evaluer les nuisances :

  • sonores (bar, quartier étudiant, voirie),
  • olfactives (station d ‘épuration)

 Les commodités comme :

  • accès routier,
  • transport en commun,
  • crèche, école, lycée, université,
  • diversité des commerces,
  • infrastructures sportives, culturelles,
  • proximité de votre lieu de travail, temps de déplacement,
  • les zones d’activités économiques…

 Prenez aussi en compte :

  • la base d’imposition (qui dépend de la valeur locative cadastrale de votre bien et de la taxe des collectivités territoriales)
  • le prix de l’eau, le coût du m3 et des services afférents qui diffèrent d’une ville à une autre

 Tous ces facteurs auront forcément une influence sur la rentabilité de votre investissement. D’un quartier à un autre voir d’un simple changement de rue votre bien n’aura plus du tout la même valeur.

 Comment vous renseigner

Encore une fois, appliquez des choses simples… Utilisez l’outil internet pour glaner des informations, promenez vous dans la ville ou le quartier, prenez un café dans un troquet, discutez avec le barman, observez votre environnement à différentes heures de la journée pour avoir une meilleure vision de votre secteur. Contactez des agents immobiliers qui vous donneront de très bonnes informations sur votre zone cible. Il peut être intéressant de se renseigner auprès de la mairie pour connaître les futurs évolutions ou travaux prévus.

 Tester votre zone

Pourquoi ne pas résider pendant quelques années ou mois, si cella vous est possible dans la ville, ou le quartier afin de mieux connaître votre choix d’emplacement?

Anticipez les évolutions ou les aménagements du territoire prévu par la commune, ceux-ci aura pour influence une probable plus value à la revente et la garantie au moins du maintient de la valeur de votre bien. Mais faîtes attention aussi a votre budget, car qui dit beau quartier ou emplacement de choix, dit forcément des prix d’achat plus élevés.

Laury 🙂

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ci-dessous comment vous aussi vous feriez pour trouver le bon emplacement?






Inscrivez vous à la newsletter, et recevez gratuitement en BONUS :  

Les Best seller de Olivier Seban.

livres Seban

2 Comments »

  1. Maxime 20 novembre 2014 at 14 h 29 min - Reply

    Bonjour Laury,
    Je suis totalement d’accord avec toi concernant cette phase de « prospection ». C’est très important. D’autant que l’on n’achète pas un bien immobilier, comme on achète une baguette 😉
    Merci pour le récap des points-clés ! Je pense que ça pourra servir à pas mal de gens. Et moi le premier !
    Bonne journée

    • Laury Rambla 20 novembre 2014 at 15 h 14 min - Reply

      Bonjour Maxime.
      J’ai fait beaucoup d’erreurs, mais je regrette aucunes d’entre elles, car sinon, je ne saurais pas comment apprendre à faire les choses correctement aujourd’hui…
      Laury 🙂

Leave A Response »