Dans quoi investir ?

Laury Rambla 28 août 2014 9
Dans quoi investir ?

Il est clair qu’avec la crise économique qui sévit actuellement partout dans le monde, on a le droit de se poser des questions sur les investissements qui restent encore rentables et qui permettent une certaine stabilité. Beaucoup investissent dans les épargnes, d’autres dans les placements boursiers mais la sagesse recommande néanmoins un placement immobilier. C’est une valeur réellement palpable et donc plus sécurisante, offrant surtout la possibilité d’un héritage conséquent à sa postérité. Il était logique, dans la série des fondamentaux, de vous parler maintenant des différents types d’investissement.

1 Sa résidence principale

Une résidence principale comme investissement immobilier : pourquoi pas ? Si l’on devait comparer le fait d’être locataire et celui d’habiter sa propre maison, il est évident qu’il est nettement plus agréable de vivre dans sa propre maison. On peut être tenté de penser que cela occasionne trop de frais liés à l’entretien et aux taxes foncières mais au final, il faut bien payer un loyer ou un crédit pour se loger. Et puis, vous pourrez laisser à vos enfants un bien concret, un patrimoine. Une chose à rajouter, il n’y a pas de taxe sur les plus valu lors de la revente de votre bien.

2 Un investissement locatif

Parallèlement à cela, si le but est de faire fructifier l’investissement au plus vite, dans ce cas, un investissement locatif est plus approprié. Mais avant de se lancer dans l’aventure, il est primordial de décider, parmi les différents types d’investissements locatifs possibles, celui qui conviendra le mieux.

a. location vide

Une location vide ou nue est contractée par le locataire pour une durée de bail de 3 ans. Contrairement à la location meublée dont le bail débute à partir de 9 mois. Dans ce dernier cas, il y a des risques de vacances de locations et par conséquent, de pertes financières. La location vide n’entraîne pas, de surcroît, des frais d’entretien élevés du fait qu’il n’y ait ni mobilier ni équipements à renouveler.

b. location meublée

La location meublée, quant à elle, peut prétendre à un loyer plus élevé. En fait, le prix de location d’un meublé peut monter jusqu’à 30% de plus que le même bien en location vide. A partir de là, les prix des meublés varient évidemment selon le standing des lieux. Il faut également avouer qu’au niveau de la fiscalité, la location en meublé présente bien plus d’avantages que celle en vide.

c. location saisonnière

Une autre option également, qui est loin de manquer d’intérêt, est la location saisonnière. Elle est l’une des motivations principales pour laquelle certains investisseurs achètent une résidence secondaire. En effet, cela permet de compenser certains frais : le coût des remboursements du prêt et de l’entretien du bien se trouve considérablement réduit. Malgré que la location puisse ne pas être régulière, notamment dans les zones dites saisonnières (la mer, la montagne…), elle connaît réellement beaucoup de succès actuellement. Dans les grandes villes, on trouve notamment ce que l’on appelle des « appart´hôtels » pour lesquels certains investisseurs se sont vraiment spécialisés et professionnalisés.

d. parking

Une location assez originale qui ne demande qu’un petit effort financier lors de l’achat. En effet, pour un parking, il existe très peu d’entretien ou de travaux à effectuer donc moins de dépenses. En plus, les recettes sont régulières et parfaitement contrôlables. Les risques d’impayés sont moindres car qui oserait jouer avec la sécurité de sa précieuse voiture ? En clair, effectuer un investissement locatif dans les parkings, bien qu’à première vue moins évident, génère réellement des bénéfices plus qu’appréciables. La demande est toujours en croissance dans les centre-villes et il n’est pas prévu que ce secteur-là connaisse une crise dans les prochaines années car les places de parking s’y font rares.

e. local commercial

Enfin, la dernière option pour l’investissement locatif reste le local commercial. Ce type d’investissement présente des avantages non négligeables, comme un loyer toujours plus élevé que pour une location d’habitation par exemple. En plus, il est possible de répercuter de nombreuses charges sur le compte du locataire ainsi que les frais d’entretien du local. En bref, avec le bail commercial cela permet de rentabiliser au maximum la location. D’autant plus que les personnes qui signent un bail commercial s’engagent généralement pour une longue période d’où, une élimination du risque de périodes creuses.

3 L’achat et la revente

Effectuer un achat-revente dans le domaine de l’immobilier est une opération qui peut s’avérer réellement juteuse. Cependant, il existe quelques points dont il faut tenir compte. Lorsqu’il s’agit d’achat-revente, la meilleure option reste l’acquisition d’un bien assez ancien, presque en mauvais état, qui permettra une négoce des prix conséquente. Ensuite, il est nécessaire d’éviter les hypothèques classiques qui génèrent trop de frais à la fin du prêt et surtout, de prévoir d’ores et déjà lors de l’achat, la revente. Il est donc important de penser à l’acheteur potentiel et à tous les papiers que cela nécessitera.

4 Le viager

La vente immobilière la plus répandue chez les personnes âgées est le viager. L’acheteur s’acquitte du paiement du bien sous la forme d’une rente viagère, jusqu’à la mort du vendeur. Les rentes peuvent être mensuelles, trimestrielles ou même annuelles. Il reste également la possibilité que l’acheteur paie un bouquet, c’est-à-dire un capital assez conséquent, à la signature du contrat. Le montant des rentes, à l’avenir, tiendra compte de ce capital. En fait, tout dépendra de l’entente conclue entre le propriétaire et l’acheteur.

5 La pierre papier

La pierre papier connaît en ce moment un succès considérable auprès de tous ceux qui désirent investir dans l’immobilier. Effectivement, elle présente des avantages certains, comme la possibilité d’investir sans s’endetter. Pour acquérir un bien immobilier, en effet, il faut énormément d’argent mais la pierre papier peut s’effectuer avec des sommes assez modestes. C’est un peu comme si vous achetiez des actions d’une société sauf qu’ici, il s’agit de biens immobiliers. Les bénéfices peuvent être très confortables car le système de la pierre papier permet un investissement dans plusieurs biens immobiliers. Enfin, si jamais le bénéfice ne nous satisfait pas, on peut toujours céder ses parts assez facilement et en recueillir une compensation notable.

Mon point de vue:

Après avoir regardé brièvement toutes ces options disponibles, je conseillerais, pour les débutants, de commencer par investir dans un ou plusieurs parkings. L’investissement est minime et cela permet de mettre un premier pied à l’étrier afin de se faire la main.
Mon choix de prédilection, quant à lui, se porte sur la location saisonnière meublée car la rentabilité et la fiscalité y sont bien avantageuses. Je traiterai plus en détail chaque type d’investissement dans des prochains articles afin de confirmer mon ressenti.

Laury 🙂

Et vous! Dites moi, dans les commentaires ci-dessous, dans quoi vous souhaiteriez investir?






Inscrivez vous à la newsletter, et recevez gratuitement en BONUS :  

Les Best seller de Olivier Seban.

livres Seban

9 Comments »

  1. InvestMan 7 septembre 2014 at 10 h 44 min - Reply

    Salut Laury, article intéressant ! Concernant la location de local commercial, il faut savoir qu’effectivement d’une façon générale la surface au m² se loue plus chère que de l’habitation et que c’est plus sécurisant pour l’investisseur d’avoir quelqu’un qui reste en place des années.

    Cependant, il faut prendre la peine d’étudier le projet de son locataire avec soin pour évaluer la viabilité de la chose.

    Je m’explique… récemment j’ai été en charge de trouver un locataire pour le compte d’un propriétaire qui voulait mettre un commerçant dans sa boutique. L’ancien locataire avait un business avec peu de marges et peu de volume de ventes. De surcroît, les horaires en carton pratiqués faisaient qu’il n’y avait jamais personne. Du coup, la boutique est restée vide longtemps.

    A l’issue du bail, il a fallu trouver un nouveau locataire. Les candidats à la location voyant une boutique qui semble fermée depuis longtemps ont automatiquement peur et se disent que ça ne va pas marcher.

    Le peu de clients intéressés ont majoritairement des projets qui ne tiennent pas à l’eau. Aucune étude de la demande, de la concurrence, etc. Bref, au final un client a été trouvé, mais la boutique est restée pendant de nombreux mois, et ça impacte directement la rentabilité.

    • Susy 21 août 2016 at 19 h 37 min - Reply

      That was one of the best things I’ve read in awhile, great words Erica. I try hard not to be one of ‘those gi7l.s&#821r; I KNOW that it’s insecurities being reflected on the surface when talk like that comes out and so I always try to counter it with something a little more positive. 🙂

  2. Corentin 25 novembre 2014 at 12 h 47 min - Reply

    Hello Laury !
    Sympa cet article 😉
    En ce qui me concerne, avant d’investir dans du « plus », il faudrait déjà que j’investisse dans mon bien principal. Pour le moment, je loue et j’avoue que je pense de plus en plus à l’achat.
    Plus tard, si j’en ai la possibilité, je pense que j’achèterai un autre bien pour le mettre en location. C’est ce que mes parents ont fait et ils ne sont pas mécontents du tout de leur investissement !
    Aurais-tu éventuellement écrit un article sur les éléments à prendre en compte avant d’acheter un bien immobilier ?
    Merci d’avance !
    Une excellente journée à toi

    • Laury Rambla 25 novembre 2014 at 18 h 01 min - Reply

      Bonjour Corentin.
      Merci pour le : sympa cet article…. ça fait plaisir à lire 🙂
      Tu peux tout à fait comme de nombreux investisseur rester locataire, cela permet de libérer ton taux d’endettement. Un excellent exemple : Elise Franck, je te conseil de lire son livre « comment je suis devenue rentière en 4 ans ».
      Tu me proposes un excellent sujet d’article! Promis, je vais traiter de ce sujet rapidement.
      A bientôt.
      Laury 🙂

  3. http://www.gagnerdelargent.tv/ 14 décembre 2014 at 12 h 15 min - Reply

    Une reference sur le sujet, perso, j en veux encore merci beaucoup.

    • Laury Rambla 14 décembre 2014 at 12 h 46 min - Reply

      Merci bcp c’est très gentil… 🙂

  4. MaximeP 27 août 2015 at 16 h 59 min - Reply

    La location saisonnière est la solution que je privilégie depuis 4 ans maintenant. Mon appartement situé dans le sud du Portugal me rapporte des revenus raisonnables pendant l’été sachant que je le loue également à l’année, très intéressant =)

  5. Caisse tactile 21 octobre 2015 at 14 h 54 min - Reply

    La location saisonnière est ce qui rapporte le plus pour moi, avec l’achat et la revente.

  6. Abel 9 décembre 2015 at 8 h 02 min - Reply

    Coucou,
    Merci beaucoup pour toutes ces idées d’investissement. Je comptais effectivement faire un placement immobilier, mais j’ai maintenant du mal à me décider vu les différentes informations que tu as partagées.
    Au revoir

Leave A Response »