Louer un mobil home

Laury Rambla 22 février 2015 5
Louer un mobil home

Au détour de recherche web, j’ai découvert un site internet de niche dans l’investissement immobilier, avec comme thématique la location de mobil home. J’ai donc contacté Stéphanie et Benjamin de investirmobilhome.com afin de vous faire découvrir leurs univers.

Un investissement auquel on pense peu, alors qu’il permet de dégager des bénéfices intéressants malgré une mise initiale relativement faible, c’est le Mobil Home.
Pourtant, c’est un achat qui est régulièrement décrié sur Internet, dans des forums où d’anciens propriétaires de Mobil Home abusés par des gérants de camping malhonnêtes expriment leur désarroi. Et ces propriétaires ont raison. Il y a des abus, et il ne fait pas bon acheter un Mobil Home n’importe où. Dans le milieu du camping, comme dans d’autres, certains ne sont pas étouffés par leur éthique…

Malgré tout, on peut investir dans le Mobil Home avec une belle rentabilité. C’est ce qu’explique le site www.investirmobilhome.com

Explication

Pour tenter de synthétiser des informations que vous retrouverez de façon plus détaillée dans le site investirmobilhome, un Mobil Home d’occasion, équipé (cuisine, vaisselles, literie, etc.) a un coût d’achat relativement faible : entre 15 000 et 25 000 € (le prix étant fonction de l’ancienneté et de la superficie). Il permet donc à celles et ceux qui ont une capacité d’investissement modeste, comme à ceux qui souhaitent démarrer des projets d’investissement de façon modérée, de se lancer. D’autant que la TVA est récupérable sur l’achat du Mobil Home (cf. www.investirmobilhome.com pour plus de détails, « LMNP et récupération de la « TVA« ).

Par ailleurs, lorsque vous achetez un Mobil Home, vous n’êtes pas soumis :

  • à la taxe foncière,
  • à la taxe d’habitation,
  • pas de frais de notaire également.

La seule taxe dont vous aurez à vous acquitter est la taxe de séjour (entre 100 et 200 € par an).

Donc premier intérêt d’un Mobil Home, un coût modeste et pas de taxe.

Choix du camping et emplacement

Ce qui va être déterminant dans la réussite de votre investissement va être le choix du camping où acheter votre Mobil Home. Car tous les campings ne se valent pas. C’est là où il faut être vigilant et bien se renseigner. Vous trouverez sur le site le détail des points à vérifier mais, globalement, il faut un camping qui vous permette de louer par vous-même, sans frais, dont les dates d’ouverture sont suffisamment importantes, avec un bon niveau d’équipements et qui, point essentiel, ne vous oblige pas à changer de Mobil Home régulièrement. Car si vous êtes propriétaire de votre Mobil Home, vous n’êtes pas propriétaire de l’emplacement. Vous louez chaque année votre parcelle (qui comprend eau, électricité et entretien), et certains campings malhonnêtes conditionnent le renouvellement de votre contrat de location de la parcelle à l’achat d’un Mobil Home neuf, alors que le votre n’a peut-être que 8 ou 10 ans…
Or, un Mobil Home bien entretenu a une durée de vie de 20 ans, voire plus avec quelques rafraîchissements, et cette durée de vie est un élément déterminant pour la réussite de votre investissement. Car c’est sur la longueur (comme tout investissement !) que vous obtiendrez un bénéfice conséquent.

Oui, un bénéfice conséquent, car un Mobil Home bien équipé, dans une zone fortement touristique (la côte Atlantique a le vent en poupe), implanté dans un camping 3 ou 4 étoiles (avec entre autres une piscine couverte ou intérieure) peut se louer de février à novembre ! Et oui ! C’est ce qui fait la force de cet investissement. Contrairement à un appartement en station de ski, voire à un appartement en bord de mer, la demande locative pour du Mobil Home dans un camping qui propose de quoi se détendre, de quoi s’amuser et de quoi faire du sport, existe tout au long de l’année ! Avec des semaines qui peuvent se louer jusqu’à 1 300 voire 1 400 € au mois d’août.

 Chiffres et calculs

Pour reprendre l’exemple qui est mentionné sur le site investirmobilhome.com, voici quelques éléments chiffrés :

Prenons un Mobil Home d’occasion (disons vieux de 5 ans) avec 3 chambres et plutôt bien équipé, installé dans un village vacances 4 étoiles, avec une parcelle louée environ 4 000 € par an (qui pour rappel comprend eau et électricité).
Ce Mobil Home est acheté 25 000 €. Vous récupérez la T.V.A. à 20 % sur cet achat soit 5 000 €, donc votre Mobil Home vous revient à 20 000 €.
En partant sur 2 500 € de bénéfices par an, vous avez remboursé votre Mobil Home en 8 ans (2 500 € * 8=20 000 €).
Comme indiqué plus haut, en partant sur un Mobil Home d’une durée de vie de 20 ans, il vous reste encore 7 années d’exploitation, soit 2 500 € * 7 = 17 500 €.
On prend un peu de marge pour les aléas et on dit entre 10 000 € et 15 000 € de bénéfices potentiels sur la durée de l’opération. Sans parler des vacances ou des week-end gratuits que vous aurez pu passer dans votre Mobil Home…

Alors, un investissement rentable le Mobil Home ?

Moi je dis oui…

Pour plus de détails et d’explications, consulter le site référence www.investirmobilhome.com

Je tenais à remercier Stéphanie et Benjamin pour le contenu de cet article.

N’hésitez pas dans les commentaires ci-dessous à me donner vos impressions sur ce mode de location.

 Laury 🙂






Inscrivez vous à la newsletter, et recevez gratuitement en BONUS :  

Les Best seller de Olivier Seban.

livres Seban

5 Comments »

  1. Bel 3 mars 2015 at 14 h 04 min - Reply

    Bonjour,

    Je ne connais pas bien le sujet mais ce type d’investissement semble effectivement intéressant en termes de rentabilité. Merci pour le lien du site spécialisé, il à l’air très complet !
    Au plaisir.

  2. Didier-Fabrice 9 mars 2015 at 21 h 25 min - Reply

    Bonjour,

    As-tu personnellement franchi le pas ? Dans le cas contraire, vu qu’à lire l’article il n’y a que de bonnes raisons de le faire, pourquoi ?

    C’est une lapallissade mais pour pouvoir récupérer la TVA il faut bien sûr l’avoir payée (cela ne concernera donc pas des MH achetés à des particuliers via le boncoin)
    Cela suppose en outre d’être assujeti à la TVA pour l’activité de location et donc générallement de donner lieu soit à un bail commercial avec un gestionnaire soit la fourniture concommittante de prestations para-hotelières. En effet un des avantages du LMNP hors Censi-Bouvard est de ne pas être assujeti à la TVA. Bien sûr il faut faire des calculs détaillés pour voir si réellement c’est plus rentable.
    Comme l’activité est soit commerciale (si fourniture de prestations para-hotelière) soit fiscalement assimilée à une activité commerciale (location meublée seule) je ne vois pas trop comment tu pourrais légalement échapper à la CFE à rajouter dans les taxes.
    En outre le crédit d’impôt pour frais de comptabilité est supposé disparaître au 1er janvier 2016 à prendre éventuellement en considération.

    Je ne suis pas très fan des calculs faits à la va-vite sur un coin de table. Même si la location est potentiellement possible toute l’année il n’est pas assuré que tu remplisses toute l’année et s’il est facile de partir sur 2500 € de bénéfice il est probablement plus difficile de les réaliser réellement.
    Je veux bien croire que ton MH a une durée de vie de 20 ans mais je suppose que cela nécessite quand même un peu de frais d’entretien et pas question de tabler sur une PV à la revente il faut donc absolument que tes calculs de bénéfice soient le moins faux possible car c’est ton seul gain.
    Vu sous cet angle les 10 à 15 K€ de bénéfice sur une opération de 15 ans pour une mise de fond de 20 000 € (après récupération de la TVA) sont-ils aussi intéressants que cela ?
    Faisons un peu de maths financières à quel taux faut-il placer un capital de 20K€ pour obtenir 30 puis 35 K€ en 15 ans ? Réponse grosso modo entre 3 et 4 % an.
    Rien de bien faramineux donc autant acheter pour 20 K€ de SCPI et ne rien avoir à gérer. Sauf éventuellement si tu as vraiment envie de passer 15 ans de vacances au même endroit (ce qui serait dommage alors que tu pourrais venir de temps à autre dans ma location en Guadeloupe 😉 )

  3. naviguer vers ma page internet 13 mars 2015 at 21 h 49 min - Reply

    Un article à ne pas zapper.

  4. Serge 14 mars 2015 at 21 h 14 min - Reply

    Bonsoir, je suis propriétaire d’un Mobilhome depuis 2000, je considère qu’il ne faut pas investir dans ce type de pied à terre pour faire de l’argent!!! On arrive facilement à autofinancer ses vacances , c’est un plus , par contre les parcelles dans les camping sont de l’ordre de 4000e + droit entrée + eau et EDF +taxe séjour ainsi que les frais d’entretien divers, sans compter l’investissement du Mobilhome . Je parle en connaissance de cause car c’est le 3ème MOBILHOME que j’achète ( en remplacement des 2 autres). Je peux dire à ce jour que ce type d’investissement est intéressant car le pied à terre est gratuit à condition de louer au moins 7 semaines sur la saison d’été. Attention !!! bien se renseigner sur le camping dans lequel on souhaite s’installer ,beaucoup d’abus de certains !! Et dans ce cas cauchemar assuré !!!!! Mérite reflection !!

  5. Benjamin 2 avril 2015 at 14 h 40 min - Reply

    Bonjour.
    Je n’avais pas vu qu’il y avait des réponses. Du coup je réagis un peu tard, je m’en excuse.
    Pour répondre aux remarques de Didier et de Serge, je leur dirai, pour commencer, surfer sur le site, il y a des explications détaillées à pas mal de vos remarques 🙂
    Didier, je ne me serai pas permis de proposer un article à Laury sur la base de suppositions et non de faits. Donc oui, je te confirme que je récupère bien la TVA (mais aucun rapport avec le crédit d’impôt).
    Par ailleurs, les 2 500 € sont largement réalisables… puisque en 2014 nous avons fait plus de 3 500 € de bénéfices. Cette année nous sommes partis sur des bases supérieures. Car oui, pour répondre à Serge, il faut bien entendu louer tout l’été et au delà. De février à novembre, car la demande existe, elle est là. Ainsi, en 2014, nous avons fait plus de 100 nuitées, soit près de 15 semaines de location.
    Bien entendu, l’investissement est rentable si on achète le MH dans le camping où on va l’installer. Sans quoi il y aura des droits d’entrée. Ce qui serait inintéressant.
    Idem pour la revente du MH. SURTOUT PAS ! Il faut mener son MH jusqu’au bout. C’est moins fatiguant et c’est plus rentable. Une fois posé, on l’exploite jusqu’à son terme.
    Voilà pour les premiers éléments de réponse.
    Encore une fois, consultez le site, j’ai essayé qu’il soit le plus complet possible.
    Au plaisir.
    Benjamin.

Leave A Response »