Propriétaire de sa résidence principale ou locataire?

Laury Rambla 6 juillet 2014 10
Propriétaire de sa résidence principale ou locataire?

Un sujet qui me tient à cœur et beaucoup de français se posent cette question. Pour la plupart des personnes, c’est une interrogation qui revient plusieurs fois dans la vie. Les tentatives de réponses peuvent aborder la question sous deux angles intéressants. Si l’angle financier est celui qui le plus souvent mis en avant, la réponse doit parfois prendre en compte l’angle des perspectives futures de vie.

La location offre une certaine flexibilité

Peut être adaptée pour :

  • certains emplois,
  • dans certaines régions,
  • et pour une certaine classe d’âge.

La location, c’est ; la liberté, c’est moins de contrainte. On peut s’installer et repartir quand on le souhaite. Pour les travailleurs sujets à de nombreuses affectations professionnelles, cela peut être une bonne option. La location est également une bonne option dans les villes où la demande en résidences principales est très forte. La location convient aussi aux jeunes travailleurs en début de carrière et à ceux qui ont une vie professionnelle qui évolue en permanence. Vivre en location peut être une bonne option, surtout si l’on tient compte du fait que les mensualités de remboursement de crédit sont plus élevées que les loyers mensuels. En effet, en France comme dans de nombreux pays, la contraction d’un prêt est la solution la plus pratique pour accéder à la propriété. Le choix du logement locatif permet une réduction des impôts : il fait bénéficier du non paiement de la taxe foncière et n’augmente pas l’impôt sur le revenu.

Les avantages qu’un français retire d’un accès à la propriété

Ils sont en fonction de ses perspectives de vie future. En achetant une résidence, les propriétaires pensent d’abord à leurs vieux jours et à la transmission de ce patrimoine à leurs descendants. Il est vrai qu’une résidence principale assure un toit pour le présent et pour le futur, notamment quand viendra l’âge de la retraite.

De plus, en étant propriétaire, on peut disposer de sa résidence comme il convient :

  • modifications,
  • travaux,
  • réparations,
  • aménagements,
  • etc.

L’achat d’une résidence constitue aussi une opération financière intéressante, car c’est un patrimoine et un capital. Au fil des années vous remboursez une partie du capital due à la banque. Et lors de la revente de votre bien après impôts, la différence entre votre achat et votre prix de vente vous génère un certains matelas de confort. Sauf dans certaines situations exceptionnelles, l’immobilier est connu pour être une valeur d’investissement assez sûre.

Décider d’accéder maintenant à la propriété peut être un bon moyen de se prémunir des aléas dans le futur : baisse de salaire, chômage, changement de profession, etc. C’est surtout qu’il faut idéalement arriver à la retraite en étant propriétaire. En effet, les revenus vont largement diminuer à la retraite : chaque personne doit se demander dés à présent si ses revenus de retraité pourront prendre en compte une location. Si votre choix est d’acheter une résidence, vous devez savoir que l’accès à la propriété impose d’avoir un budget sécurisé. En général, on considère qu’un budget est sécurisé lorsqu’il permet à une personne de consacrer un maximum de 33% de ses revenus aux remboursements de ses crédits.

La pertinence du choix à faire entre la location et l’accès à la propriété est fonction du vécu personnel, de la philosophie de vie et des perspectives de chaque personne. Ce besoin est psychologique chez l’homme et ne doit donc pas se résumer à des considérations financières, qui restent cependant importantes à l’heure du choix.

Note perso :

Mon banquier ou mon entourage proche  m’ont tous conseillé d’investir d’abord pour mon premier achat dans ma résidence principale plutôt que dans un investissement locatif. J’ai toujours été locataire voire en colocation pendant que j’étais propriétaire bailleur. Non pas que je ne souhaitais pas accéder un jour à la propriété de ma résidence principale mais tout simplement que mon taux d’endettement était au maximum de sa capacité. Et vu que je ne générais que des déficits avec mon investissement locatif ; plus d’accès au crédit pour réinvestir.

Et vous, dites moi dans les commentaires ci dessous, si vous aussi vous avez été propriétaire bailleur et locataire en même temps?

Laury






Inscrivez vous à la newsletter, et recevez gratuitement en BONUS :  

Les Best seller de Olivier Seban.

livres Seban

10 Comments »

  1. Sebastien D 13 juillet 2014 at 13 h 28 min - Reply

    Bonjour Laury,
    Merci pour ces précisions.
    Propriétaire ou locataire…? Quel est votre objectif ?
    Si on souhaite vivre des ses investissements immobilier il y a deux possibilités soit :
    -devenir propriétaire et faire des travaux, revendre rapidement et faire une plus-value (ce qui n’est jamais assuré à l’avance). C’est une option intéressante surtout en temps de hausse. Mais on est limité en nombre par période pour ne pas être recalcifié en temps que marchand de biens.
    -Etre locataire et investir dans un appartement qu’on met en location par exemple et qui vous rapporte un excédent chaque mois (un cash flow positif).

    Sébastien D

  2. Julien Larcher 13 juillet 2014 at 22 h 23 min - Reply

    Bonjour Laury

    Question intéressante !
    Je te propose un exemple, locataire VS propriétaire:

    Un locataire a un loyer de 500 € par mois.
    En seulement 5 ans, la somme est de 30 000 €.

    Dans ce cas, c’est 30 000 € perdus pour toujours !

    Un propriétaire a un crédit de 600 € par mois.
    Plus les taxes foncières, les petits travaux d’entretien, etc…
    Dans 5 ans le capital restant dû à la banque sera inférieur au prix d’achat, et encore bien inférieur à la valeur réelle du bien en tenant compte de l’évolution du marché.

    Dans ce cas, (et en étant pessimiste) s’il revend au même prix d’achat qu’il y a 5 ans en arrière, le propriétaire gagne quand même de l’argent.
    Et si le choix du bien était judicieux, la plus-value peut être conséquente.

    Donc je pense que j’ai répondu à ta question 🙂
    J’ai fait mon choix 😉

    • Laury Rambla 16 juillet 2014 at 16 h 01 min - Reply

      Bonjour Julien.
      Et merci pour cette démonstration pleine de bon sens. ☺
      Je suis entièrement d’accord avec ton point de vue.
      Il y’a cependant un cas à prendre en considération ; celui du propriétaire de sa résidence principal qui souhaite un jour investir pour un achat immobilier locatif. Il faudra prendre en compte du coup son taux d’endettement maximal afin de calculer sa future capacité de remboursement.
      Et certains propriétaires risquent de se retrouver coincés à attendre la fin du remboursement de leurs prêts (15, 20, 25ans…) avant de pouvoir un jour investir de nouveau.
      Laury

  3. ORDUNA 26 février 2015 at 17 h 49 min - Reply

    Bonjour,

    Pour répondre à votre question, je n’ai jamais était locataire et propriétaire à la fois. Je n’ai même jamais été propriétaire tout simplement. Mais j’espère bien le devenir assez rapidement.

    Je trouve cet article intéressant et en effet je pense que le fait d’être locataire ou propriétaire est un choix personnel dans lequel il faut prendre en compte sa situation actuelle ou futur.

    Je ne pense pas rester locataire longtemps cependant je me demande si il est judicieux d’investir dans une résidence principale et donc de contracter un crédit avant d’avoir investit dans le locatif ?

    Cordialement Matthieu Orduna.

    • Laury Rambla 26 février 2015 at 18 h 05 min - Reply

      Bonjour Matthieu.
      Oui, c’est un choix stratégique personnel. Et il est vraiment important que tu y réfléchisse avant d’investir. Défini tes objectifs, c’est le meilleur conseil que je peux te prodiguer.
      Si tu souhaite en discuter directement, on peut se programmer un rdv par skype ou tel si tu veux?
      Laury 🙂

  4. ORDUNA 2 mars 2015 at 22 h 41 min - Reply

    Il serait bien de se fixer un rdv par téléphone oui, ce serait avec plaisir. Mes objectifs son clairement défini enfin du moins dans ma tête et ils ne sont pas encore couchés sur papiers.

    Avez-vous des investissements immobiliers au jour d’aujourd’hui ?

    Cordialement Matthieu Orduna.

    • Laury Rambla 4 mars 2015 at 14 h 47 min - Reply

      Bonjour Matthieu.
      Je t’ai envoyé un mail pour notre RDV.
      Laury 🙂

  5. ORDUNA 12 mars 2015 at 15 h 13 min - Reply

    Salut Laury, je n’ai pas vraiment le temps de t’appeler pour le moment et j’espère que tu ne m’en veux pas. En attendant nous pouvons continuer d’échanger par mails si cela vous va ?

    Cordialement Matthieu Orduna.

    • Laury Rambla 12 mars 2015 at 16 h 08 min - Reply

      Salut Mathieu.
      Bien sur avec plaisir.
      Laury 🙂

Leave A Response »